Championnat de France Compak à Sore, dernière journée

Championnat de France Compak à Sore, dernière journée

Pour tous le marathon, qui s’est déroulé sur trois jours, est terminé.
L’épreuve a apporté son lot de réussites et de déceptions aux uns et aux autres, souvent un peu des deux : c’est la règle du jeu.
Une compétition c’est d’abord une épreuve de vérité, tant pour ce qui va bien que pour ce qu’il faut savoir remettre en cause pour progresser!
L’organisation a été excellente, tout s’est bien passé, l’accueil des hôtes a été parfait.

On notera bien entendu le score « absolu » de Charles Bardou : 200/200 !
Et la troupe serrée qui le suit de peu, parmi laquelle on trouve de jeunes tireurs, ce qui est prometteur.

Pour les Gardes Celtiques, la moisson est également bonne ou prometteuse, si l’on replace le score de chacun (et la manière dont il a été obtenu) en dynamique, et pas en valeur absolue.

En tout premier lieu, félicitations, bien sûr, à Romy Rio qui monte sur la deuxième marche du podium de ce Championnat de France !
Cette médaille a été acquise de façon impérieuse, avec une grande régularité. La jeune championne est en train d’éclore, elle commence à réaliser son potentiel, et il y a encore de la marge !

Un grand bravo !

Ensuite la course poursuite entre Émilien et Pierre-Alain se termine au finish sur l’avance d’un plateau pour Émilien.
Ce dernier améliore son précédent record (187 pour 182), tandis qu’avec un 186 Pierre-Alain signe son premier score à ce niveau dans une compétition nationale, et se retrouve 9ème des Séniors 2.
Là encore, pour les deux, une étape est franchie, et il reste de la marge pour progresser !

Yann Le Goff fait jeu égal avec Romy (177) et se classe 13ème des Super Vétérans. Gérard Perrot le suit de près avec un joli 174.
Ensuite viennent : Bruno Roullaud, avec un 167 (avec une première série qu’il a eu du mal à démarrer, le pénalisant pour la suite), Didier Bourjon (145*) et Yannick Guillard avec un 141 (ils sont au-dessus de leur objectif initial dans cette compétition, et ont fléchi en fin de parcours, laissant filer un score encore plus satisfaisant), et enfin Philippe Costard qui a bien remonté la pente en fin de compétition avec un 138.

Félicitations à tous pour leur engagement, leur prise de risque, leurs résultats, et la bonne équipe qu’ils forment !

Le Petit Journal de ce Championnat est donc terminé avec cet article.
En attendant de prochaines aventures collectives…

Voici quelques dernières photos de nos participants :

Emilien pour le tir

Philippe en compagnie de Didier pour la photo

Et enfin, les résultats des bretons :

* NDLR : le score officiel de Didier est de 144, mais il proteste (avec humour, il va de soi !), et estime qu’on lui a carroté un plateau. En effet, dimanche matin, alors qu’il attaquait sa 7ème série, sa 5ème série (de la veille) était notée à… 0 au lieu de 19. Ayant fait remarquer la chose il a appris qu’il y avait ressaisie manuelle des résultats affichés sur les écrans … hum… et qu’il y avait eu quelques erreurs ou oublis ; ces derniers corrigés , il écope d’un 18 alors qu’il avait souvenir d’avoir signé un 19… Cela étant précisé pour le « fun », il est bien évident que cela n’a aucune importance ! 😉

Une réponse

  1. Rio dit :

    Nous avons du beaucoup de plaisir à suivre ce blog très bien écrit . Nous avons apprécié cette convivialité entre tireurs des gardes. Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.